Fargo une série qui rend accro!

Ça y est, l'hiver est enfin là, et pour les plus frileux d'entre nous, rien ne vaut une soirée au chaud en regardant une bonne série. Comme je suis pleine de bonnes intentions et que je me préoccupe de vous, j'ai décidé de vous faire plaisir pour la nouvelle année en vous faisant découvrir une nouvelle série! Si vous êtes passé à côté du phénomène Fargo, je vous invite à lire cet article et à vous procurer au plus vite cette série complètement givrée.

De quoi s'agit-il? D'une libre adaptation du film éponyme des frères Coen (gage de qualité, si l'on intéresse à l'univers de ses réalisateurs, un brin perchés, à qui l'on doit notamment, O'brother, Ladykillers, Burn after reading, No Country for old man et Barton Fink) sorti au cinéma en 1996. Sur ce projet, ils sont simplement producteurs.

Le scénario de cette série d'humour noir fait froid dans le dos car il s'inspire de faits réels. Lorsqu'un tueur à gages, venu de nulle part, débarque dans une petite ville du Minnesota, une vague meurtrière s'abat sur ses habitants. Tel un jeu de dominos, chaque pièce qui tombe entraîne avec elle la pièce suivante et rien ne semble pouvoir s'arrêter. Pris dans un engrenage implacable tous les protagonistes se retrouvent dans des situations impossibles. Et comme la folie humaine, autant que la bêtise, très présente chez la plupart des personnages, (on ne peut nier l'évidence!) est communicative, le chaos est total!

La force de cette série c'est avant tout ses personnages. Ils ont tous un grain, ils sont imprévisibles et à tout moment le scénario s'emballe, les situations s'enchaînent, toutes plus inattendues les unes des autres et les dialogues fusent! Aucun temps mort, "la connerie" ne se repose pas c'est bien connu! Et malgré la violence de certains passages, on ne peut s'empêcher de sourire ou de rire aux éclats!

La pratique de l'humour noir est assez délicate, elle est ici appliquée avec brio et elle ferait, je suis sûre, rougir de plaisir le Maître incontesté du suspens et de l'humour noir Sir Alfred Hitchcock. Fargo s'inscrit pleinement dans la lignée hitchcockienne du programme court "Hitchcock présente" où le spectateur assistait à chaque épisode à un crime odieux et où tout se finissait sur une note d'humour so british!

Fargo vaut également le détour pour son casting parfait!

Le tueur à gages, interprrêté par Billy Bob Thornton ( que vous avez pu voir au cinéma dans A l'ombre de la haine, Intolérable cruauté ou The barber), dont c'est la première participation à une série tv, y est terrifiant de froideur. D'un regard, il vous glace le sang. Il sait aussi faire preuve d'humour et manipule avec talent les idiots qui l'entourent!

L'autre star du programme, c'est Martin Freeman dont les qualités d'acteur décuplent chaque fois que je le découvre dans un nouveau rôle! C'est lui qui interprête Watson dans la nouvelle série anglaise Sherlock (à découvrir absoluement si ça n'est pas déjà fait) et surtout c'est lui qui est Bilbon le hobbit dans l'ultime trilogie du Seigneur des Anneaux!

Fragile, couard, maladroit, il accumule les gaffes et au contact du tueur à gages, il se révèle tout aussi abominable. Mais ses maladresses le rendent "attachiant", on a envie qu'il sen sorte!

Face à eux, on a droit a une bande d'abrutis sans cervelle, les chefs de police arrivant en tête, certaines des victimes sont également pourries jusqu'à l'os nous rendant parfois leurs morts plus douces!

Coup de coeur spécial à une comédienne qui se lâche dans un rôle de veuve noire complètement à l'ouest: Kate Walch (plus connue du grand public dans le rôle du docteur Addison Montgomery, ex-femme du docteur Mamour dans Grey's Anatomy ou Private Practice).

Et dans tout cela me direz-vous que fait la police? Et bien ce sont les agents les moins gradés qui font avancer le "schmilblick", Molly Solverson (Allison Tolman) et Gus Grimly (Colin Hanks, qui je l'ai découvert est le fils de Tom Hanks, comme quoi les chiens ne font pas des chats).

Donc, au cas où vous ne l'auriez pas compris, je vous encourage fortement à découvrir cette série sévèrement barrée. Fargo, c'est comme un gros gâteau gourmand, au début vous en prenez une seule part, puis, vous en voulez une deuxième et même si c'est pas bon pour votre cholestérol, vous en prenez une troisième...Vous vous surprendrez même, j'en suis sûre, à vouloir qu'on enferme encore un ou deux idiots dans le coffre d'une voiture comme c'est souvent le cas dans cette série vraiment très très givrée!


Lien vers la bande-annonce:

https://www.youtube.com/watch?v=vXfej6ekBZI

Mots-clés :

© 2020 Aux oubliettes de l'Histoire

Created with Wix.com

  • Facebook Black Round