Sophia Loren, l'icône italienne fête ses 82 ans!


Aujourd'hui, le 20 Septembre, c'est l'anniversaire d'une des plus grandes icônes du cinéma italien et même du cinéma mondial! La sublime Sophia Loren fête ses 82 printemps! Fan inconditionnelle du cinéma italien et, en particulier, celui des années 50 à 70, je profite de cette occasion pour lui rendre hommage et vous donner envie de découvrir ou redécouvrir ses meilleurs films!

Le 20 Septembre 1934 naissait à Rome Sofia Villani Scicolone. Fille illégitime et abandonnée par son père, Sofia est élevée seule par sa mère. Très vite, elle quitte Rome pour s'installer dans la banlieue de Naples. Le quotidien est difficile pour cette famille mono-parentale. Sofia est une enfant timide et introvertie mais, la nature l'a dotée d'un physique d'une grande beauté. Grande, élancée, avec de jolies formes et des yeux verts en amande, elle interpelle très tôt le regard des passants. Consciente de ses atouts et encouragée par sa mère, elle commence à participer à des concours de beauté et, à 15 ans, s'inscrit pour suivre des cours de théâtre. Sans argent et sans possibilité de pouvoir suivre de hautes études qui pourraient lui faire entrevoir un avenir meilleur, elle part tenter sa chance à Rome et joue comme figurante dans le film de Mervyn Leroy, "Quo Vadis ? " en 1951.

Après avoir décrocher quelques contrats (notamment pour des romans-photos et des petits rôles dans des comédies populaires), elle arrive deuxième du concours de Miss Rome. Là, elle a la chance de se faire remarquer par le producteur Carlo Ponti, qui deviendra par la suite son mari et le père de ses deux fils.

En 1952, elle obtient son premier grand rôle pour "La Traite des blanches" de Luigi Comencini. Deux ans après, elle incarne une pizzaïola provocante dans "L'Or de Naples" de Vittorio De Sica et devient une véritable star dans son pays. Elle tournera ensuite, coup sur coup, "Dommage que tu sois une canaille" d'Alessandro Blasetti, "Par dessus les moulins" de Mario Camerini, films dans lesquels elle a pour partenaire l'acteur Marcello Mastroianni. Marcello et Sophia deviendront au fil des films, plus d'une vingtaine en commun, le couple de comédie phare du cinéma italien.

En vue d'une carrière internationale, elle prend des cours d'anglais. A la même époque, elle se marie avec Carlo Ponti, de 20 ans son aîné. Ils resteront mariés plus de 40 ans, jusqu'à la mort de Carlo Ponti en 2007.

Elle tourne alors avec des cinéastes étrangers comme Stanley Kramer pour le film "Orgueil et passion", dans lequel elle a pour partenaire Cary Grant et Frank Sinatra, les stars incontestées d'Hollywood! Dès lors, elle enchaîne les tournages aux côtés des plus grands : "La Clef" de Carol Reed en 1958 avec William Holden et Trevor Howard , "Les Dessous de la millionnaire" d'Anthony Asquith, en 1960 avec Peter Sellers, "C'est arrivé à Naples" de Melville Shavelson avec Clark Gable, "The Black Orchid" de Martin Ritt avec Anthony Quinn, et "La Diablesse en collant roses" de George Cukor ou encore "Arabesque" de Stanley Donen avec Gregory Peck. En 1967, elle aura le privilège de jouer dans le dernier film du grand Charlie Chaplin, en tournant sous sa direction "La Comtesse de Hong-Kong". Elle partage l'affiche avec Marlon Brando.

Entre temps, elle n'a pas oublié son pays natal où elle est devenue une icône! Elle continue de tourner avec des réalisateurs italiens. Se seront eux qui lui offriront les plus beaux rôles de sa carrière! Notamment, avec Vittorio De Sica, qui avec son film "La Ciociara", lui permet d'obtenir un oscar en 1960. De Sica est un de ceux qui la connaisse le mieux. Il lui offrira des rôles à la mesure de son talent et de sa beauté. Avec ce film, c'est un retour au source, puisque Sophia y interprète une femme du peuple.


Ensemble, ils tourneront 5 autres films: "Boccace 70" (1962), "Les Séquestrés d'Altona" (1962), "Hier, aujourd'hui, demain" (1963), "Mariage à l'italienne" (1964) et "Les Fleurs du soleil" (1970). En 1977, elle joue dans "Une Journée particulière" d'Ettore Scola (1977) avec Marcello Mastroianni. Ce film reste pour moi le plus emblématique de sa carrière! Elle et son compagnon de cinéma sont au sommet de leur art! Ce film est une ode à la différence et à la liberté. Sur fond de fascisme, un homosexuel et une femme au foyer maltraitée se retrouvent seuls dans leur immeuble pendant une journée. Une journée qui se révèlera vraiment particulière pour l'un comme pour l'autre!

Dans les années 80, elle apparaît plus souvent à la télévision qu'au cinéma. Récompensée en 1991 par un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, elle retrouve une fois de plus son complice Marcello Mastroianni sur le film de Robert Altman, "Prêt-à-porter" (1994). L'actrice pose en 2006 pour le calendrier Pirelli et devient, à 71 ans, la femme la plus âgée ayant posé pour la marque italienne.


Si vous deviez voir quelques films avec Sophia Loren, elle en a tourné près de 70, je vous conseillerais, certains films qu'elle a fait sous la direction de De Sica, "la Ciociara", pour lequel elle a eu l'oscar, "L'or de Naples", pour avoir un aperçu de sa ville natale, les comédies où elle joue en couple avec Mastroianni "Hier, aujourdhui, demain", et "Mariage à l'italienne", "Une journée particulière" car c'est un film engagé qu'il est bon d'avoir vu au moins une fois dans sa vie, "Arabesque" avec Grégory Peck, un acteur que j'adore et "la Comtesse de Hong-Kong", parce que c'est le dernier film de Sir Charlie Chaplin!

Pour le plaisir des yeux et la folie douce de Marcello, je vous invite à visionner cet extrait du film "Hier, aujourd'hui et demain"!

Sophia Loren, une icône intemporelle, d'hier, aujourd'hui et demain...

© 2020 Aux oubliettes de l'Histoire

Created with Wix.com

  • Facebook Black Round